Le traitement de la mérule.

La Mérule est une espèce de champignons basidiomycètes de la famille
des Serpulaceae. C’est le champignons du bois le plus souvent en cause
lors d’attaques en intérieur. On l’appelle aussi en français «mérule des maisons»
ou plus simplement mérule.
Peu visible dans la nature, ce champignon lignivore est un ennemi du bois
et de tous les matériaux contenant de la cellulose (livres, carton, etc.).

Traitement de la mérule
La mérule est un champignon qui se développe en présence d’humidité
et de matière cellulosique (en général, du bois non traité, du carton,…). 

Elle affectionne particulièrement les endroits non ventilés, humides,
sombres et relativement chauds (entre 5 et 25 °C).

Dans le cas d’une attaque par la mérule, les travaux se dérouleront comme suit :

– Repérage du foyer de la mérule
– Diagnostic de la source d’humidité
– Délimitation de la zone à traiter calculée en mètres carrés
– Echantillonnage et analyse du champignon en laboratoire

Elimination de la cause du développement du champignon

Travaux préparatoires

– Dépose, évacuation et crémation des bois infestés et adjacents
– Décapage du plafonnage jusqu’à la maçonnerie
– Brossage des murs jusqu’à ce qu’on n’aperçoive plus les filaments
(rhizomes) présents à la surface du mur
– Remplacement et/ou renforcement des boiseries contaminées

– Forage des murs en quinconce, tous les 25 cm.
Ces forages opérés dans les joints de maçonnerie dépasseront de un mètre dans tous les sens, la dernière apparition du champignon en surface.
La profondeur sera égale aux 2/3 de l’épaisseur du mur.
– Injection de produit fongicide
– Pulvérisation en surface de produit curatif


Basilit B 85
:
à base d’acide borique, ce produit en phase aqueuse est reconnu par le Ministère de la santé sous le n° 5087B

Basilit pcx Curattack:
micro-émulsion en phase aqueuse. Ce produit est reconnu par le Ministère de la santé sous le n°496b

Ces fongicides, non toxiques pour l’être humain, ne contiennent ni PCP ni lindane. Leur efficacité a été mise en évidence dans le livre la Mérule, Hennebert, Boulenger, Balon, Edition Ciaco.
La quantité de produit à injecter dépend de l’épaisseur du mur: on utilise en moyenne 5 à 6 litres de produit par mètre carré pour une épaisseur de 35 cm de mur.

Les bois avoisinants feront l’objet d’un traitement réalisé par projection de Basilit Curattack, produit fongicide et insecticide destiné à préserver le bois des attaques d’insectes et de champignons.

Les murs traités sont garantis pour une durée de 10 ans.

Top